| | radar

Les chats exploitent un petit territoire de chasse, et c’est un problème

Quelques secondes avant le drame | Istock

Laissé en liberté, un chat domestique tuerait chaque année entre 50 et 140 proies, dont nombre de représentants d’espèces menacées. A l’Université de Caroline du Nord, des chercheurs ont équipé de traceurs plus de 900 félins.

Les résultats de l’enquête féline. Dans Animal Conservation, ils montrent que Mistigri tend à concentrer ses méfaits sur de très petits territoires de chasse – comparé aux carnivores sauvages – ce qui intensifie encore les dégâts sur des niches écologiques fragmentées et fragiles.

link

Gizmodo

Chaque jour, la newsletter qui vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

Lire aussi