| | radar

Les boissons sucrées sont associées à une augmentation du risque de cancers

Photo d'illustration | Martin Brigden

«À consommer avec modération». Cette mention devrait-elle aussi concerner les boissons sucrées ? C’est la question qui se (re)pose à la lecture de travaux français publiés dans le British Medical Journal, et dont Sud Ouest se fait l’échos. Cette étude montre une association entre consommation de boissons sucrées et augmentation du risque de cancer.

Pourquoi c’est important. La consommation mondiale de boissons sucrées est en augmentation continue, soulignent les chercheurs de l’Inserm qui ont mené cette étude prospective. Mieux comprendre leur impact sur la santé est donc primordial.

Déjà mises en cause dans les maladies métaboliques (diabète, surpoids, stéatoses hépatiques…), les sodas, mais aussi les jus de fruits, y compris ceux étiquetés «100% pur jus», sont désormais associés à un sur-risque global de cancer. Ainsi une augmentation de 100 mL de la consommation moyenne quotidienne de boissons sucrées était associée à une augmentation d’environ 18% du risque de cancer. Les auteurs précisent:

«Cette étude étant observationnelle, un lien de cause à effet ne peut être établi pour les associations observées.

Cependant, en plus du design prospectif, de l’effectif important de la population d’étude et de la précision des données alimentaires collectées, les résultats tiennent compte d’un grand nombre de facteurs sociodémographiques et liés au mode de vie.».

Et se rabattre sur les boissons sans sucres mais contenant des édulcorants n’est vraisemblablement pas la bonne solution. Les sodas «light» ont également été associés dans de précédents travaux à une augmentation du risque de maladies métaboliques.

link

Lire l'article de Sud Ouest

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi