| | news

Le service européen Galileo, concurrent du GPS, est en panne depuis 4 jours

Vue d'artiste d'un satellite de la constellation Galileo | P. Carril/ESA

Sale temps pour Galileo, le système européen de positionnement par satellite qui ambitionne de devenir le concurrent du GPS américain. Ses services sont interrompus depuis quatre jours, la faute à une panne survenue le 11 juillet sur ses infrastructures terrestres, explique l’Agence européenne responsable des satellites de navigation (GNSS).

Pourquoi c’est important. Depuis le début de son déploiement en 2016 - qui doit s’achever 2020 -, plusieurs services de Galileo sont accessibles, mais utilisés en combinaison avec les données d’autres systèmes satellitaires afin de détecter les anomalies. Autrement dit, la panne n’a pas de conséquences opérationnelles, celle-ci survenant pendant la phase de test du système.

Aucune date de retour à la normale n’a pour l’instant été annoncée. L’Agence européenne précise aussi que le dysfonctionnement ne touche pas le service de recherche et de secours des personnes en détresse.

link

Lire le communiqué de l'Agence européenne GNSS (EN)

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi