Au Japon, le premier patron d'université originaire d'Afrique défend la diversité

Oussouby Sacko DR

Oussouby Sacko, originaire du Mali et admirateur de Nelson Mandela, est devenu le premier africain à accéder à la présidence d'une université japonaise.

Pourquoi c’est important. Sacko ne préconise pas une discrimination positive qui donnerait aux minorités un traitement préférentiel pour forger un changement institutionnel. L'université Kyoto Seika a plutôt considérablement modifié en 2018 son système d'examen d'entrée et permis aux étudiants étrangers de passer tous les examens d'entrée, pas seulement ceux spécifiquement conçus pour eux.

link

Asia Nikkei