| radar

Le Nigeria entre en récession après avoir perdu 80% de ses revenus pétroliers

Un marché à Lagos | Keystone

La crise sanitaire due au coronavirus et la chute des cours du pétrole va créer une forte récession pour la plus grande économie subsaharienne. Au Nigéria, la production de pétrole représente plus de la moitié des revenus et 90% des recettes d’exportation, comme l’explique La Revue d’Afrique.

Pourquoi c’est pire que prévu. Après la chute du cours du pétrole du mois de mai, le Nigéria, qui dépend en grande partie de l’exportation de l’or noir, avait prévu un prix du baril autour de 30 dollars pour faire face à la crise. Une baisse déjà conséquente si l’on compare au prix pour lequel la première économie subsaharienne comptait vendre ses barils en 2020: 57 dollars. Le pays a finalement décidé de se plier aux prix du marché, et vendre son baril de pétrole autour de 20 dollars.

link

La Revue d'Afrique

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi