| | radar

Le labo du Moyen-Orient: super-crevettes, nanoparticules contre le cancer et zoonoses

Keystone

Comme chaque semaine, notre correspondante à Tel Aviv Salomé Parent décrypte les dernières actualités scientifiques du Moyen-Orient.

Super-crevette. La crevette peut-elle réduire la pauvreté, protéger l’environnement et maîtriser les épidémies? Des scientifiques de l’université Ben-Gourion du Néguev ont créé des «super-crevettes», des animaux mâles avec deux chromosomes femelles, qui pourraient augmenter les rendements de l'aquaculture et empêcher la propagation de parasites nuisibles dans l’eau. The Jerusalem Post (FR )

Des nanoparticules pour soigner le cancer de l’enfant. Une équipe du Technion, l’Institut de technologie d'Israël, utilise des nanoparticules sensibles aux ultrasons pour tuer les tumeurs. Après avoir encapsulé les médicaments anticancéreux, elles permettent un ciblage direct de la tumeur à combattre. Ensuite, les nanoparticules diffusent le traitement sans abîmer les tissus sains. Technion (EN )

Une alliance pour lutter contre les maladies infectieuses. En partenariat avec la Chine et le Royaume-Uni, la Fondation binationale des sciences américano-israélienne étudie les interactions entre les hommes, le bétail, les cultures, et tous les éléments susceptibles de propager des maladies infectieuses pour mieux les combattre. En effet, plusieurs d'entre elles, telles que Zika ou Ebola, sont capables de se propager d’une espèce à l’autre.The Jerusalem Post (EN )

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi