| | radar

Le labo d'Asie-Pacifique: marsupial géant, armes à feu pucées et coquillages filtrants

EPA

Chaque semaine, notre correspondante à Hong Kong Julie Zaugg décrypte les dernières actualités scientifiques et techniques du continent asiatique.

Gigantesque marsupial. Deux Australiens ont trouvé un fossile quasi intact de mâchoire de bébé diprotodon, une sorte de wombat géant qui se serait éteint il y a 7000 à 40 000 ans. Cette découverte devrait permettre de mieux comprendre cet herbivore, qui faisait à peu près la taille d'un rhinocéros et qui a longtemps vécu aux côté des humains. Ces derniers seraient d'ailleurs responsables de sa disparition.

ABC (EN)

L'arsenal chinois fiché. L'entreprise Beijing Bailineng Technology a développé une puce qui peut être intégrée aux armes à feu. Connectée au réseau satellitaire Beidou, elle lance une alerte lorsque le pistolet ou le fusil quitte le périmètre où il a été autorisé à opérer. Son détenteur peut aussi être équipé d'une montre intelligente qui indique lorsqu'il n'est plus en possession de son arme.

SCMP (EN)

Coquillages nettoyeurs. Une équipe de chercheurs de l'université de Hong Kong prévoit de déployer entre cinq et dix millions d'huîtres dans les eaux de la cité portuaire. Ces mollusques sont capables de filtrer entre 200 et 500 litres par jour, afin d'en extraire les microscopiques algues toxiques qui mettent en danger la vie marine. Ces dernières prolifèrent au large de la cité-État en raison de la pollution.

SCMP (EN)

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi