| | radar

Le labo chinois: robot mou, coup de chaud et nouvel OS de Huawei

UC Berkeley

Un robot mou. Les cafards sont ultra-résistants et peuvent s'infiltrer dans de minuscules interstices. Cela a inspiré le développement d'un petit appareil compressible, de la taille d'un timbre et pesant moins d'un dixième de gramme, par une équipe de chercheurs des universités Tsinghua et Berkeley. Composé d'un film piézoélectrique, il pourrait servir à rechercher de victimes en cas de catastrophe naturelle. Science Robotics (EN)

Coups de chaud mortels. Une équipe de météorologues a évalué les effets du réchauffement climatique sur les résidents urbains en Chine. Une hausse des températures de 1,5 degrés déboucherait sur 49 à 67 millions de décès supplémentaires, selon eux. Si celle-ci devait atteindre 2 degrés, 59 à 81 millions de personnes pourraient périr. Entre 1986 et 2005, 32 millions de personnes sont décédées chaque année à cause de la chaleur. Nature Communications (EN)

Huawei s'autonomise. Le groupe chinois a dévoilé son nouveau système d'opération, appelé Harmony. Développé à l'interne, il rivalisera avec l'Android de Google et sera utilisé sur la plupart des appareils de la firme basée à Shenzhen. Celui-ci a dû accélérer la mise sur le marché de la plateforme suite à l'introduction de sanctions américaines l'empêchant de faire des affaires avec des sociétés sises aux Etats-Unis. The South China Morning Post (EN)

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi