| | radar

Le labo chinois: fusée privée chinoise, bactérie électrique et agriculteurs connectés

AP CHINATOPIX

Avancée spatiale pour la Chine. La start-up iSpace, basée à Pékin, a lancé la semaine dernière sa fusée Hyperbola-1. Mesurant 20 mètres, elle a décollé depuis une base en Mongolie intérieure et placé deux satellites en orbite. Il s'agit de la première fois qu'une firme privée chinoise parvient à mettre un tel engin dans l'espace. Deux autres entreprises, One Space et Land Space, s'y étaient déjà essayées, sans succès. The South China Morning Post (EN)

Une bactérie qui se nourrit d'électricité. Des chercheurs de l'Institut biotechnologique de Tianjin sont parvenus à créer une variante de E coli capable d'absorber des électrons en tant que source d'énergie, en lui rajoutant l'ADN d'une autre bactérie. Cela lui permet d'accroître ses performances physiques de l'ordre de 70%. A terme, les scientifiques pensent que cette découverte pourrait être appliquée aux cellules humaines ou animales. Biochemical Engineering Journal (EN, Paywall)

Agriculteurs chinois connectés. Alibaba fournit désormais aux paysans les données de vente de sa plateforme Juhuasuan, un portail qui permet aux consommateurs d'acheter des denrées agricoles directement aux coopératives de fermiers, sans passer par un intermédiaire. En leur octroyant des informations sur qui commande quoi, le géant de l'e-commerce leur permet d'adapter les surfaces cultivées et les quantités récoltées à la demande. Alizila (EN)

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi