| | radar

Le labo alémanique: mères en souffrance, repas à l'hôpital et téléphérique urbain à Zurich

Projet de téléphérique urbain à Zurich | Zürcher Kantonalbank

Chaque semaine, notre correspondante à Zurich Julia Kohli (en partenariat avec la NZZ) scrute l’innovation en Suisse alémanique.

Le plateau-repas qui sauve la vie. Une étude internationale s'est penchée sur l’utilisation de compléments alimentaires pendant les séjours à l'hôpital (DE) et son impact sur la santé des patients. «Manger sainement, c'est le premier traitement», déclare l'auteur principal de l'étude et médecin-chef à l'hôpital cantonal d'Aarau.

Un plan d'alimentation ciblé peut être aussi efficace qu'un médicament, particulièrement chez les patients victimes de maladies chroniques, réduisant ainsi le risque de mortalité.

Quand l'enfant est une souffrance. Dans les pays industrialisés, entre 7 à 15% des femmes qui attendent un enfant ou qui viennent d'accoucher souffrent de dépression. À la place du bonheur maternel espéré, celles-ci ressentent du vide, de l'indifférence, voire de l'aversion envers leur enfant (DE).

À la clinique psychiatrique universitaire de Bâle, Anita Riecher-Rössler conseille aux femmes se faire tester le plus tôt possible pour dépression, ces dépistages systématiques ayant prouvé leur efficacité à l'étranger. Une fois la dépression identifiée, les chances de guérison sont bonnes.

Téléphérique urbain à Zurich. L'Office cantonal pour les déchets, les eaux, l'énergie et l'air (ODEEA) a autorisé la Banque cantonale zurichoise à utiliser le lac pour mettre en place son projet controversé de téléphérique temporaire (2020-2025) à l'occasion de ses 150 ans. Le droit d'utiliser le lac se chiffre à 250'000 francs sur cinq ans (DE).

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi