| | radar

Le labo africain: journalisme sous influence, révolution industrielle et record pour une start-up

Capture d'écran du site de 54gene

Comme chaque semaine, retrouvez les dernières actualités en sciences et technologies venues d’Afrique, décryptées par notre correspondant Matteo Maillard.

Journalisme africain sous influence. Chaque année, près d’un milliard de dollars est investi par des États et des donateurs privés dans le développement des médias africains. Cette aide, en forte croissance, bouleverse profondément le paysage médiatique. Elle provient de grandes puissances (États-Unis, Grande-Bretagne, France et Chine) provoquant une guerre d’influence qui déséquilibre le journalisme critique africain.

The Conversation (EN)

Révolution industrielle au Ghana. Champion de la croissance africaine, ce pays de 29 millions d’habitants a l’ambition d’ouvrir une usine dans chacun de ses 255 districts. Si le pays est riche en matières premières (pétrole, or, bauxite, cacao, café, noix de cajou, ananas et tomates), il les exporte sans les avoir transformées. Après avoir frôlé la banqueroute en 2015, le Ghana réussira-t-il son ambitieux pari économique?

Le Monde Afrique (FR, Paywall)

Record pour une start-up. 54gene, une jeune pousse nigériane travaillant dans la génomique, vient de lever 4,5 million de dollars. Un record pour une start-up africaine de santé. Selon Quartz, c’est l’annonce d’un bel avenir pour ce secteur naissant qui pourrait ainsi pallier les carences des systèmes de santé du continent.

Quartz (EN)

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi