| | radar

Le dangereux pillage du matériel génétique africain

Image d'illustration. | Pixabay

L’Afrique est riche de sa biodiversité. Et depuis des décennies, les biologistes et scientifiques du monde entier récoltent des échantillons génétiques sans le consentement des patients. D’autres points, telles que les questions de propriété, d'utilisation future, d'exportation, de partage des avantages et de commercialisation pose également problème.

Pourquoi c’est important. Des actes de biopiraterie dont les résultats ne bénéficient que très rarement aux populations et aux scientifiques du continent. The Conversation, qui révèle cette histoire, rapporte qu’entre 2014 et 2016 lors de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, des milliers de spécimens biologiques ont quitté le continent sans consentement.

link

The Conversation

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi