Reservé aux abonnés

Le coup de main des policiers genevois à la destruction d'un squat au Tessin

Fourgons de la police genevoise participant à l'évacuation et la destruction du Molino à Lugano dans la nuit du 29 au 30 mai. DR

Grande affaire que la destruction de l’espace autogéré Il Molino à Lugano, dans la nuit de samedi à dimanche 30 mai. Des centaines de policiers ont investi le squat tessinois historique, bâtiment pourtant condamné et nécessitant un désamiantage, et l’ont détruit.

Cette opération menée dans le dos d’une partie des élus luganais a déclenché une tempête politique, entraînant l’ouverture d’une procédure pénale pour vérifier si la destruction avait bien été autorisée, comme le raconte Le Temps.

Or la police tessinoise, pour cette action controversée, a bénéficié d’un coup de main des force de l’ordre d’autres cantons, dont une escouade de policiers genevois ayant fait le déplacement à bord de leurs fourgons sécurisés, a appris Heidi.news. Des photos de ces véhicules sont également parvenues à la rédaction.

A Genève, la priorité est de sécuriser la rencontre Poutine-Biden

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous