| | news

La Suisse entend lutter plus efficacement contre les espèces invasives

Le capricorne asiatique —Anoplophora glabripennis— est l'une des espèces exotiques qui causent des ravages dans les écosystèmes suisses | Domaine public

Allons-nous vers une adaptation du droit suisse pour mieux lutter contre les espèces invasives? Alors que les dispositions actuelles ne punissent que les introductions délibérées ou conscientes, le Conseil fédéral souhaite désormais adapter les lois pour sanctionner les arrivées involontaires.

Pourquoi c’est important. Les espèces invasives, c’est-à-dire déplacées par les humains, déséquilibrent ou détruisent les écosystèmes locaux. Ces plantes et animaux représentent un coût élevé pour la collectivité, que l’OFEV estime à 170 millions de francs dans le pays, qui s’alourdirait encore si rien n’est fait pour empêcher leur prolifération.

Quels changements sont attendus? Il s’agit d’obligations en matière de signalement de la présence d’organismes exotiques, d’entretien préventif et de lutte. La procédure de consultation du texte doit durer jusqu’au 4 septembre 2019.

L’exemple européen. Dans son rapport explicatif (FR), l’OFEV rappelle l’Union européenne a légiféré depuis le 1er janvier 2015 pour punir l’introduction sur son territoire, même involontaire, des espèces invasives figurant sur une liste. Un texte sur lequel l’OFEV souhaiterait s’aligner, tout en bénéficiant du retour d’expérience de ses voisins.

Combien ça va coûter. Les surcoûts induits par cette révision devraient s’élever à environ 90 millions de francs par an, souligne l’OFEV, dont deux tiers à la charge des cantons. Pour les propriétaires fonciers en Suisse, l’effort supplémentaire représentera au total environ 25 millions de francs annuels.

Selon l’OFEV, cet effort réduira à long terme les dépenses de la collectivité. Dans son rapport, l’Office fédéral rappelle que «[le coût des] mesures de lutte représente environ un quart du montant des dommages causés.»

link

Lire notre article sur les espèces invasives (FR)

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi