| | news

La qualité des soins doit et peut être améliorée en Suisse

Image d'illustration | Parentingupstream / Pixabay

Les conclusions du rapport national sur la qualité et la sécurité des soins en Suisse sont sans équivoque. Manque de transparence sur la qualité, informations non disponibles pour le patient, déficit de coordination entre les différentes entités: la Suisse peut faire mieux. Commandé par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), le rapport a été dévoilé ce vendredi 8 novembre.

Ce qui est intéressant. Selon le document, rédigé sous la houlette de Charles Vincent (professeur à l’Université d’Oxford) et d’Anthony Staines (chargé de la qualité des soins au sein de la Fédération des hôpitaux vaudois), le niveau général des soins est grosso modo équivalent à celui d’autres systèmes de santé développés, quoique bien plus cher. Mais pour les auteurs, «ce bon niveau général masque probablement des variations importantes entre les différentes régions de Suisse et il existe certainement des points préoccupants en matière de soins aux patients».

Cet article est réservé aux Membres.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

Devenez Membre
newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi