| Radar

La Jordanie récupère des terres prêtées à Israël 25 ans plus tôt

La fermeture dimanche des barrières qui séparent Israël et la Jordanie, dans les régions de Baqoura et Ghoumar, clôt un chapitre du traité de paix conclu par les deux voisins en 1994. Les terrains prêtés par le royaume hachémite à Israël pendant le dernier quart de siècle ont été abandonnés par les agriculteurs des kibboutz avoisinants. Pressé par son opinion publique et en froid avec l’Etat hébreu, le souverain jordanien avait déjà annoncé son intention de récupérer ces secteurs frontaliers en 2018.

link

Arab News

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!