| | news

Les sédiments du lac Léman, gagnants inattendus de la crise financière de 2008

Les entreprises de construction puisent du sable et du gravier dans le Rhône, ce qui diminue le taux de sédiments transporté jusqu'au Léman | Dominique Steinmann/Keystone

À chaque chose, malheur est bon. L’on pensait jusqu’alors que les centrales hydroélectriques réduisaient la quantité de sédiments charriés des sommets vers le lac Léman, mais des chercheurs suisses démontrent que ce n’est pas le cas… entre autre grâce à la fonte des glaciers, qui aurait compensé cet effet.

Pourquoi c’est important. L’eau transporte des sédiments (des particules de boue, du gravier) qui se déposent ensuite dans le fond des rivières, des lacs et des mers. Ce mécanisme est important pour prévenir les crues et protéger certains écosystèmes. Et ce n’est pas tout: ces chercheurs pensent avoir réussi à lire dans les sédiments la trace de la crise économique de 2008!

Ce que montre l’étude.

  • Depuis les années 1980, les taux de sédimentation dans le lac ont plus que doublé alors que la tendance était auparavant à la baisse, conclut l’étude qui a réuni des scientifiques des Universités de Lausanne, Berne, Genève et de l’EPFZ Zurich.

  • Ces chercheurs pensaient jusqu’alors que les barrages hydroélectriques bloquaient le transport des sédiments et réduisaient ainsi leur vitesse d’accumulation dans le lac Léman puis en aval dans la vallée du Rhône.

  • Mais leur étude démontre que les particules sédimentaires empruntent d’autres chemins, et que la fonte des glaciers est aussi impliquée dans cette libération accrue de sédiments.

Quel rapport avec la crise de 2008? L’homme laisse son empreinte jusque dans l’eau.

  • Les scientifiques ont en effet observé une hausse de l’apport en sédiments dans le lac depuis 2008, un phénomène qu’ils attribuent à la réduction des activités de construction suite à la crise financière.

  • En effet, ces entreprises de construction puisent du sable et du gravier en amont dans le Rhône, ce qui impacte ensuite la quantité de sédiments transportés jusque dans la vallée du Rhône puis la mer.

link

Lire l'article scientifique publié dans Scientific report (EN)

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi