| | news

La cigarette a disparu des restaurants vaudois depuis 2009, mais le vapotage y prend ses aises

La cigarette électronique échappe encore à l'interdiction de fumer dans les lieux publics en Suisse. | Keystone / Franziska Gabbert

Le succès du vapotage ouvre une brèche de plus en plus large dans la loi sur l’interdiction de fumer dans les lieux publics entrée en vigueur il y a exactement dix ans dans le canton de Vaud (2010 au niveau fédéral). Le Centre universitaire de médecine générale et santé publique (Unisanté), à Lausanne, publie ce mercredi 2 octobre un bilan satisfaisant de cette première décennie sans tabac et s’inquiète de l’engouement pour les cigarettes électroniques.

Pourquoi c’est important. Vaporettes et cigarettes électroniques sont admises dans les restaurants et les espaces publics. Leurs effets sur la santé sont peu documentés et les industriels profitent du vide juridique actuel. Le projet de loi fédérale sur les produits du tabac et les cigarettes électroniques (LPTab) devrait clarifier la situation. En attendant, Unisanté lance un appel pour que le principe de précaution soit appliqué.

Cet article est réservé aux Membres.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

Devenez Membre
newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi