Dessin: Dimitri Procofieff pour Heidi.news

La chute

Cette Exploration ne devait comporter que six épisodes. Mais nous restions sur notre faim. Les phages nous avaient fait voyager, rêver, réfléchir. Alors nous en avons demandé un septième à notre journaliste, Malka Gouzer. Comme un bis à la fin d'un concert grandiose. Futée, et afin d'être certaine de pouvoir tirer sa révérence sans avoir à revenir sur scène, elle l'a appelé "la chute". Cela lui permet d'articuler finement le lien entre la chute du Mur de Berlin il y a 30 ans (elle vit là-bas), et la chute de nos certitudes. La fin de notre foi dans les antibiotiques et les vaccins, dans cette froideur statique qui marquait notre vision de la santé. Cela lui a aussi permis d'appeler le bon Dr Kiefer, à Genève.

Le baryton allemand Stephan Genz est né en 1973 à Erfurt, en ex-RDA. Lorsque le mur de Berlin tombe, en 1989, il change ses habitudes alimentaires, vestimentaires et hygiéniques. Coca-Cola au petit déjeuner, M&Ms pour le goûter, hamburger au dîner. Il découvre aussi le kiwi, un fruit vert qui vient de Nouvelle-Zélande et qui abonde de vitamine C. Au supermarché, il achète du détergeant Ariel, des déodorants bourrés de sels d’aluminium, il envoie son linge au pressing et finit par employer une femme de ménage qui javélise son appartement trois fois par semaine.

C’est la belle vie.

Cet article est réservé aux Membres.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

Devenez Membre