Réservé aux abonnés

L’Iran sous la loupe du Conseil des droits de l’homme

Des centaines de manifestants dans les rues de Suisse en soutien aux Iraniennes, ici à Zurich. Photo Keystone / Ennio Leanza

Alors que la contestation ne faiblit pas et que le régime des mollahs se radicalise, le Conseil des droits de l'homme se réunit jeudi en session spéciale pour répondre à la répression.

Plus de deux mois après la mort en prison de la jeune Kurde iranienne Mahsa Amini, le mouvement de contestation contre le régime des mollahs ne faiblit pas en Iran. Au moins trois manifestants ont été tués hier par les gardiens de la révolution. Selon un nouveau bilan diffusé par l'ONG Iran Human Rights (UHR), la répression des forces de l’ordre a coûté la vie à 378 personnes depuis le début des protestations.

A l’étranger, les manifestations de soutien se poursuivent également, en Suisse notamment. Hier, plusieurs centaines de personnes sont descendues dans la rue à Genève, à Lausanne et à Zurich pour réclamer des sanctions supplémentaires contre le régime iranien, qui prononce maintenant des condamnations à mort contre les manifestants.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter