| | news

L'intelligence artificielle pour mieux trier les déchets genevois

Les déchets industriels et les encombrants des communes genevoises vont être passés au crible. Ou plutôt au tri optique. Et le canton devrait très bientôt incinérer beaucoup moins de déchets. Le projet Sortera, implanté à Genève depuis juillet 2019, va effectivement tenter de réduire la part des déchets incinérés grâce à une intelligence artificielle.

Pourquoi c’est important. Selon Thierry Vialenc, le président de Sogetri, à qui appartient le projet, ce sont «25’000 tonnes de déchets recyclables en plus par an, qui partaient avant à l’incinérateur». Ce qui représenterait, pour les incinérateurs de Genève 13’000 tonnes de CO2 émises en moins.

Cet article est réservé aux Membres.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

Devenez Membre
newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi