| | radar

L'inexorable expansion des sargasses en Atlantique observée grâce aux images satellitaires

A gauche, une concentration de sargasses délétère à la vie marine, dans les Keys, en Floride. A droite, un niveau sain, plus loin dans le golfe du Mexique | Mengqiu Wang/Nasa

On appelle la zone, qui borde les Caraïbes, mer des Sargasses, en raison de ces algues flottantes qui s’y accumulent. Mais le phénomène a pris des proportions inédites, relate une étude publiée dans Science. En 2018, plus de 20 millions de tonnes (!) de cette algue ont été observées, les populations s’étendant du golfe du Mexique jusqu’à l’Afrique!

Pourquoi c’est important. On ne sait que faire de ces algues à l’odeur pestilentielle qui souillent les plages environnantes, nuisent au tourisme, et qui contiennent des métaux lourds toxiques compliquant leur valorisation.


sargassum_tamo_2018_1440.jpg
L'efflorescence des sargasses a été observée par la Nasa grâce au spectromètre MODIS | NASA/Earth Observatory.

Les chercheurs pensent qu’un tel épisode (on parle “d’efflorescence algale”) a été largement aggravé par les engrais charriés par l’Amazone avant de se déverser dans l’Atlantique, ainsi que par la déforestation.

link

Lire le communiqué de la Nasa (EN) et l'article scientifique publié dans Science (EN)

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi