| | news

L'humanité affectait déjà son climat à l'époque de l'Empire romain

Image d'illustration | Hubert Robert, Incendie à Rome, peinture du 18e siècle

Cet article est publié dans le cadre du partenariat de Heidi.news avec «Covering Climate Now», une collaboration de plus de 250 médias pour renforcer la couverture du réchauffement climatique.

L'empire romain, il y a 2000 ans, influençait déjà, à son échelle, le climat de la planète. C’est ce qu’avancent des chercheurs de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) dans une étude actuellement discutée pour être publiée dans la revue Climate of the past. En se chauffant ou en brûlant les terres pour les préparer à l’agriculture, les Romains auraient émis de grandes quantité d’aérosols. A leur effet climatique se seraient ajoutés des problèmes de pollution de l’air, aux effets sanitaires délétères.

Pourquoi c’est intéressant. Le changement climatique est aujourd’hui bien visible, mais l’humain a commencé à impacter son environnement, et dans une moindre mesure le climat, il y a bien longtemps. Les feux allumés sous l’Empire romain ont laissé, eux aussi, leur marque. Reste à savoir, et c’est tout l’enjeu de la discussion que mènent actuellement les relecteurs de cette étude, quelle est l’ampleur réelle du phénomène, et surtout s’il a entraîné un réchauffement ou un refroidissement.

Cet article est réservé aux Membres.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

Devenez Membre
newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi