| Interview

L'ex-ambassadrice suisse au Liban: «Pendant ces quatre années, j’ai tout vu»

Monika Schmutz Kirgöz n'avait encore jamais vécu de telles émotions. Photo: Béatrice Devènes (DR).

Ambassadrice de Suisse au Liban ces quatre dernières années, Monika Schmutz Kirgöz vient de terminer son mandat à Beyrouth. Un an après la double explosion qui a ravagé la capitale, nous l’avons interviewée pour mieux comprendre comment la Suisse, l’un des plus grands donateurs du Liban par habitant, s’est investie dans la reconstruction de la ville. Et comment travaille-t-on en tant qu’ambassadrice dans un pays aux institutions défaillantes qui traverse l’une des pires crises économiques de son histoire.

Heidi.news — Y a-t-il un élément qui vous a particulièrement marquée le 4 août dernier 2020?

Cet article est réservé aux abonnés.