| | radar

«L’affaire» Gabriel Matzneff ou le malaise d’une époque

Gabriel Matzneff. | Capture d'écran de l'émission Apostrophes de 1990

En France l’affaire Matzneff fait grand bruit. A l’heure de #MeToo et de la dénonciation des violences sexuelles, le discours de l’écrivain aux pratiques pédophiles assumées ne passe plus. Dans le livre de Vanessa Springora, «Le Consentement», l’auteure qui n’était à l'époque qu’une enfant raconte l’emprise exercée par cet homme, mais aussi l’atmosphère intellectuelle qui permit, voire encensa une telle relation.

Pourquoi on en parle. Dès les années 1970, Matzneff se fait le héraut d’une soi-disant lutte contre le puritanisme. Un discours aujourd’hui inacceptable mais caractéristique d’une intelligentsia pour qui si Marc Dutroux était un pédophile, Matzneff n'était qu'un dandy s'affranchissant de la bonne morale ennuyeuse.

link

Le Monde

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi