| | radar

L'administration Trump censure les communiqués de presse d'études sur le climat

En Californie, plus de 600'000 personnes et 150 milliards de dollars de biens immobiliers seraient impactés par la montée des eaux d'ici 2100. | Nasa

En mars 2019, un communiqué de presse de l’U.S. Geological Survey, l’Institut d'études géologiques des Etats-Unis, aurait été modifié en profondeur par l’administration avant publication. Selon E&E News, les résultats de l’étude, portant sur l’impact du réchauffement climatique en Californie, ont été gommés, et le terme «changement climatique» effacé. Le communiqué n’a relayé au final que sa méthodologie.

Pourquoi c’est important. Les relations entre chercheurs et administration se détériorent depuis l’arrivée de Donald Trump à la tête du pays. Cette modification fait partie d’une longue série de «censures». Selon un chercheur interrogé par E&E News, le terme «changement climatique» n’est plus autorisé dans les communiqués de presse. Politico a récemment signalé que des fonctionnaires du ministère de l'Agriculture avaient enterré des dizaines d'études sur le sujet.

link

Lire l'article de E&E News (EN)

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi