Kim montre les muscles, Trump hausse le ton

Le président américain Donald Trump a averti hier, après l'annonce par Pyongyang d'un "test très important" sur une base de lancement, que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un avait "tout" à perdre à se montrer "hostile".

link

Voice of America