| | news

Il y a 2500 ans, en Asie centrale, on enterrait les morts en fumant du cannabis

Brasero en bois et pierres brûlées, retrouvé dans un cimetière ancien sur le plateau du Pamir. Il était utilisé pour brûler du cannabis | Xinhua Wu

L’inhalation de fumées de cannabis faisait déjà partie de rites funéraires cinq siècles avant notre ère. C’est ce que démontrent des vestiges retrouvés en Asie centrale, qui contiennent des restes de cannabis à teneur élevée en psychotrope.

Pourquoi on vous en parle. Le cannabis est l’une des plus anciennes plantes cultivées en Asie de l’Est, pour un usage alimentaire (graines) et pour ses fibres (tissus, cordes, papier…). Elle est le plus souvent pauvre en THC, la principale molécule psychotrope du cannabis, et donc inadaptée à un usage comme stupéfiant.

Cet article est réservé aux Membres.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

Devenez Membre

Lire aussi