| Radar

Harvard, du pétrole et des idées

A 179 contre 20, les représentants de la célèbre université américaine ont voté pour renoncer aux investissements dans les énergies fossiles. Non contraignante, cette décision devrait être communiquée à Harvard Management Co., qui gère les avoirs colossaux de l’institution: un fond de dotation de plus de 40 milliards de dollars. L’initiative s’inscrit dans un mouvement mondial de responsabilisation climatique des acteurs financiers.

link

Washington Post

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi