| radar

Harvard, du pétrole et des idées

A 179 contre 20, les représentants de la célèbre université américaine ont voté pour renoncer aux investissements dans les énergies fossiles. Non contraignante, cette décision devrait être communiquée à Harvard Management Co., qui gère les avoirs colossaux de l’institution: un fond de dotation de plus de 40 milliards de dollars. L’initiative s’inscrit dans un mouvement mondial de responsabilisation climatique des acteurs financiers.

link

Washington Post

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi