Reservé aux abonnés

Guerre en Ukraine: Joe Biden et le tract de Varsovie

Un discours très incisif prononcé par Joe Biden au château de Varsovie. | Keystone/AP / Evan Vucci

«Ne pensez même pas à avancer d’un centimètre en territoire de l’OTAN.» La menace proférée samedi par Joe Biden à Vladimir Poutine ne s’embarrasse d’aucune précaution diplomatique. A Varsovie, sur le flanc est de l’Alliance atlantique, le président américain a montré les muscles. Peut-être est-ce la preuve qu’il perçoit quelques signes de faiblesse chez son homologue russe.

Pourquoi c’est important. Le programme de la venue de Joe Biden en Pologne a été copieux: discours solennel, rencontres avec des hauts dirigeants ukrainiens et polonais, visite d’une caserne où sont postés des soldats US, le tout en conclusion d’une intense semaine diplomatique marquée par des sommets avec l’OTAN, le G7 et l’Union européenne. Cette fois-ci, le président américain a choisi d’employer un ton très offensif — offensant, estime le Kremlin. Un tournant dans ce conflit? Le début d’une escalade?

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous