| | news

En Suisse, la géothermie profonde tiendra-t-elle ses promesses?

Forage de géothermie profonde de Saint-Gall en 2013 | Gian Ehrenzeller/Keystone

L'Université de Genève a participé au suivi sismique d'un forage de géothermie profonde à Larderello-Travale, en Italie. Résultat: alors que ce type de projet génère normalement une activité sismique non négligeable, le forage italien a pu s'approcher des 3000 mètres sans provoquer de tremblement de terre notable.

Une avancée qui nourrit les espoirs de voir se développer cette énergie renouvelable en Suisse, où elle n’est pour l’instant qu’à l’essai. L’occasion de faire le point sur les perspectives des projets suisses avec Naomi Vouillamoz, docteure en sismologie et cofondatrice de l’entreprise biennoise Seismo-Earth. Cette start-up créée en 2017 vise à implanter la géothermie profonde comme méthode durable et efficace pour la production d'électricité.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner
newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi