| | news

Les bactéries de l'intestin, ou microbiote, affectent aussi le développement musculaire

Des bactéries E.coli dans l'intestin | Inserm/Cloup, Emilie/Nougayrede, Jean-Philippe

Le développement musculaire des souris dépend de leur microbiote intestinal, d’après des recherches publiées dans Science Translational Medicine. Une découverte dont les applications potentielles s’annoncent puissantes pour la médecine de demain.

Pourquoi c’est intéressant. Depuis la découverte de l’importance et de la diversité du microbiote, les recherches sur le sujet se multiplient, révélant le rôle des bactéries intestinales sur par exemple l’immunité ou le cerveau. Or, les muscles squelettiques représentent 40 à 50 % de notre masse, et ils sont fortement influencés par la nutrition. De quoi entrevoir ce que la médecine ou le sport pourraient en faire.

Cet article est réservé aux Membres.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

Devenez Membre
newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi