| Radar

Facebook démantèle des réseaux de trolls proches de l’armée française et de la Russie

Lors de l'opération « Barkhane» au Mali | Keystone

C’est une guerre de manipulations politiques et diplomatiques sur internet visant des intérêts africains. Le réseau social américain, appuyé par l’université Stanford, a pointé du doigt deux opérations de propagande gérées depuis la Russie et une menée par «des individus ayant des liens avec l’armée française».

Pourquoi c’est important. Facebook a annoncé avoir supprimé les faux comptes et les fausses pages (84 profils, six pages et neuf groupes) qui diffusaient des infox notamment sur le Mali et la Centrafrique, où les intérêts des deux pays sont importants. Selon Le Monde, qui reprend les informations publiées par Facebook et l’université de Stanford, une des missions consistait à se faire passer pour des locaux, afin de louer la présence militaire française en Afrique.

link

Le Monde

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!