| | news

L'assurance-maladie payera les 370'000 francs des thérapies géniques contre le cancer

Illustration 3D de cellules CAR-T attaquant des cellules cancéreuses. | Shutterstock

EXCLUSIF - Elles s’appellent Kymriah et Yescarta. Ces thérapies cellulaires et géniques commercialisées par Novartis et Gilead ont été reconnues comme prestation médicale par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), vendredi 6 décembre. Elles seront désormais prises en charge par l’assurance-maladie obligatoire des soins (AOS). Mais à quel prix? Heidi.news a mené l’enquête.

Pourquoi le prix pose problème. Le prix à l’unité de ces thérapies effraie. Au point d’être gardé sous silence et de faire craindre une explosion des coûts de la santé en Suisse. Novartis demandait initialement 375’000 francs le traitement quand santésuisse proposait une indemnisation à hauteur de 200’000 francs. Une centaine de patients sont susceptibles de bénéficier de ce traitement en Suisse.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Chaque jour, la newsletter qui vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

Lire aussi