| | idée

Réhumaniser le monde en s'engageant pour l'environnement

Bertrand Kiefer est rédacteur en chef de la «Revue Médicale Suisse» et directeur de «Médecine et Hygiène».

Plus on l’observe, plus l’environnement émerge en un concept radicalement nouveau. Notre époque commence à découvrir sa foisonnante complexité, la richesse des liens qui le constituent et surtout sa manière de nous englober et de nous faire exister en et avec lui. C’est une découverte majeure, plus fascinante encore que celle de l’univers profond ou de la mécanique quantique.

Mais elle s’inscrit à l’intérieur d’un étrange paradoxe. Au moment même où, grâce aux progrès scientifiques et technologiques, nous saisissons ce qu’est cet univers environnemental, avec ses merveilles enchevêtrées, faites de vivant et de non-vivant, nous le découvrons en train d’être détruit par nous, nous observons les effroyables dégâts que nous lui infligeons, au moyen de la même science et des mêmes technologies. La moindre description scientifique d’écosystèmes, d’animaux ou de plantes prend désormais des allures de chronique nécrologique.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner
newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi