| News

En France, la haine monte contre le passe sanitaire et Emmanuel Macron

Sur la Place du Trocadéro, une opposition de tous les milieux antivax et protestaiatres contre la politique sanitaire du gouvernement. Photo Keystone/EPA

La situation ne s’arrange pas sur le front du coronavirus. Alors que le rythme des vaccinations continue de baisser en Suisse, que l’Allemagne redoute une explosion de nouveaux cas de contaminations qui pourraient monter jusqu’à 100'000 par jour d’ici fin septembre, que la Tunisie est au bord de la catastrophe sanitaire, les mouvements de protestation se multiplient un peu partout dans le monde.

Pourquoi la France râle. C’est notamment le cas en France, qui a vécu hier une nouvelle journée de forte mobilisation contre le passe sanitaire anti-Covid qui pourrait être adopté définitivement ce soir, si députés et sénateurs parviennent à un accord. Ils sont réunis en ce moment en commission mixte paritaire pour discuter d’un compromis. Un éventuel échec modifierait considérablement l’agenda de l’Exécutif dans la mise en œuvre des mesures pour circonscrire la nouvelle flambée épidémique dans le pays due au variant Delta.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.