Chris Buckley (de dos) dirige le Pollution Research Group. Ici: le Fecal Sludge Lab du département d'ingénierie chimique de l'université du KwaZulu-Natal, financé par Bill Gates. | Samantha Reinders, Gates Archive
La révolution des toilettes | épisode № 21

En Afrique du Sud, la poudre magique de Firmenich contre les odeurs fécales

Où l’on découvre que la multinationale suisse de création de fragrances et d'arômes s’est associée à une entreprise de Prétoria pour tester ses produits destinés aux fosses de latrines. Sur place, un homme d’affaires avisé et un inépuisable militant des WC font cause commune contre la puanteur et les «toilettes de l’enfer».

  • Monsieur l’agent, cela me paraît très invraisemblable d’avoir atteint la vitesse que vous me signalez.

  • Monsieur le conducteur, mon appareil est infaillible.

Cet article est réservé aux Membres.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

Devenez Membre