En Afrique de l’Ouest, la guerre de l’attiéké remplace celle du couscous

Au royaume de la gastronomie ouest africaine, l’attiéké, ou semoule de manioc, est un mets réputé, présent dans de nombreux plats nationaux. Depuis quelques jours, il est au cœur d’un conflit de propriété intellectuelle entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire. Derrière les enjeux culturels et économiques, la polémique rappelle la terrible «guerre du couscous» au Maghreb.

link

Jeune Afrique