| | analyse

En 2019, Néandertal a disparu au moins trois fois

Deux néandertaliens reconstitués au Neanderthal Museum de Mettmann, Allemagne | Martin Meissner / AP Keystone

Fin novembre, une nouvelle étude publiée dans Plos One avançait une nouvelle piste pour expliquer la disparition de l'homme de Neandertal. Sa population étant déjà réduite et disséminée à travers l'Europe en petits groupes, il n'aurait finalement été victime que d'un «manque de chance»…. En 6 mois de temps, c'est déjà la troisième hypothèse proposée à ce sujet.

Pourquoi on en parle. La disparition de Neandertal est l'un des sujets les plus débattus en paléoanthropologie. Il ne se passe pas une année sans qu'on n'invoque la découverte d'une nouvelle différence anatomique, d'un nouveau scénario sur les derniers milliers d'années de notre cousin, et que l'on ne déclare que cette fois-ci on tient le coupable. 2019 a, inévitablement, été particulièrement prolifique en matière de disparition néandertalienne.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner
newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi