| | news

Des insectes aux baleines, notre brouhaha dérange les animaux

Les baleines comme de nombreuses autres espèces sont impactées par le bruit des activités humaines. | Chloé Laubu

Le Flux Santé s'intéresse aussi à la santé animale. Chloé Laubu, docteure en biologie du comportement animal, se penche ici sur l'effet de la pollution sonore sur nos congénères.

L’impact du bruit généré par les activités humaines sur les baleines est bien connu des chercheurs. Celui-ci peut déranger leur communication, leur recherche alimentaire ou encore les désorienter. Mais cet impact du bruit humain est loin de concerner les seuls mammifères marins, comme le montre une étude publiée le 20 novembre dans la revue Biology Letters.

Pourquoi c’est important. Que ce soit le trafic aérien, terrestre, maritime, les usines ou l’exploitation pétrolière, les bruits liés aux activités humaines sont omniprésents dans la nature, et n’épargnent aucun écosystème. Jusqu’à maintenant, les scientifiques pensaient que ces bruits avaient un impact sur quelques espèces particulièrement sensibles à la pollution sonore. Cette étude suggère qu’au contraire, cette pollution aurait un effet sur l’ensemble de la faune, qu’elle soit aquatique ou terrestre.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner
newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi