| | news

Des drones sont en test pour défendre les requins contre la pêche illégale

Détection des bateaux par l'intelligence artificielle embarquée | Virginia Tech

Des drones autonomes pour seconder les autorités dans la lutte contre la pêche illégale, c’est ce que développe Francesco Ferreti et son équipe du Virginia Tech. Il présentait cette technologie lors du symposium 2019 de science marine organisé par la Fondation Bertarelli et auquel Heidi.news était invité. Les premiers prototypes sont actuellement à l’essai dans l’archipel des Chagos, dans le territoire britannique de l’Océan Indien (BIOT).

Pourquoi c’est important. C’est un jeu de cache-cache quelque peu morbide qui se déroule dans les océans. Dans le rôle de l’attrapeur, les différentes autorités de protection de l’environnement. Dans celui des attrapés, les bateaux de pêche illégale qui sillonnent les mers. Problème: la zone protégée marine entourant l’archipel des Chagos fait à elle seule 545’000 km², soit 13 fois la Suisse. Dès lors, l’utilisation de drones autonomes permettrait de couvrir de larges zones afin de détecter les bateaux suspects.

Cet article est réservé aux Membres.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

Devenez Membre
newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi