| | radar

Des chercheurs chinois ont produit deux chimères de porc et de singe

Image d'illustration | thornypup/Flickr/Creative Commons

Des chercheurs chinois ont réussi à concevoir des chimères de porcs et de singes, qui ont survécu jusqu’à une semaine après leur naissance. Une première, publiée dans la revue Protein & Cell. Les deux porcelets ainsi mis au monde exprimaient plusieurs cellules du macaque crabier, explique le New Scientist.

Pourquoi c’est intéressant. L’espoir, à travers ce type de recherches, est de pouvoir un jour produire des organes humains grâce à des porcs, afin de les dédier à la transplantation. Mais pour l’heure, on en est très loin: les chercheurs ne savent pas encore précisément de quoi sont morts les jeunes animaux. Cela pourrait être dû à la FIV en elle-même, qui ne marche pas toujours très bien chez le porc. En Chine, une autre équipe aurait d’ores et déjà produit des chimères de porc exprimant des cellules humaines, des travaux qui n’auraient pas encore été publiés.

link

Lire l'article du New Scientist

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi