| | radar

Craintes autour d'un projet russe de centrale nucléaire flottante en Arctique

L'Akademik Lomonosov doit devenir courant 2019 la première centrale nucléaire flottante au monde | Margo.aga/Creative Commons

La Russie veut mettre en service la première centrale nucléaire flottante, raconte le Guardian. Baptisée «Akademik Lomonosov», elle navigue actuellement le long de la route maritime arctique. Sa mission? Dans un premier temps, approvisionner en électricité la région russe de la Tchoukotka, située à l’extrémité nord-est du pays, pour faciliter les opérations minières ainsi que les forages pétroliers et gaziers. Mais le principe même de la centrale soulève de nombreuses critiques.

Pourquoi c’est polémique. Les réacteurs nucléaires flottants n’avaient auparavant jamais été déployés à des fins de production civile. La Russie affirme avoir pris en compte le risque d’un tsunami provoqué par un séisme de magnitude 9 dans sa conception. Mais les craintes demeurent, car Rosatom entend à terme vendre sa solution technologique à d’autres pays moins habitués des opérations nucléaires, par exemple le Soudan, qui pourraient manquer d’expertise en cas d’accident.

link

Lire l'article du Guardian (EN)

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi