Reservé aux abonnés

Covid-19: le ras-le-bol en Suisse se manifeste de plus en plus

Manifestation anti-confinement, samedi à Altdorf - KEYSTONE

Peut-être est-ce le syndrome du dernier kilomètre ? Celui qui nous sépare du but et qui semble toujours le plus long. Alors même que le Conseil fédéral fait miroiter une fin possible du confinement pour l’été, la Suisse craque de partout. Restaurants sauvages, soirées clandestines, arrestations de jeunes et manifestations de rue comme hier à Altdorf, où des opposants aux mesures anti-covid ont tenté de forcer la main des autorités.

Le Blick pose cette question en une: les vaccins sont là, alors pourquoi seuls 7,4 % de la population en ont profité? Pourquoi les cantons trainent-ils les pieds? Les nerfs sont à vif alors que UDC et radicaux exigent désormais du Conseil fédéral qu’il ouvre les restaurants dès le 19 avril.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous