news

Coronavirus: l’industrie pharma est mobilisée mais doute de sa capacité à pourvoir à tous les besoins

Severin Schwan, CEO de Roche, considère que les retards du diagnostic du Covid-19 n'ont rien à voir avec les coûts. | Keystone / Georgios Kefalas

La Fédération internationale de l'industrie du médicament (IFPMA), une organisation basée à Genève qui représente les principales sociétés biopharmaceutiques mondiales, a tenu hier une conférence de presse avec cinq patrons de grandes industries pharma (Roche, Johnson & Johnson, Sanofi Pasteur, Takeda, Eli Lilly). La mobilisation du secteur ne fait pas de doute, avec plus de 80 traitements et une dizaine de vaccins en développement. Tous ont mis en avant un niveau de collaboration jamais vu entre l’industrie et les autorités de santé. Mais les patrons de la pharma ne cachent pas les difficultés à massifier la production, que ce soit pour les tests diagnostiques aujourd’hui, ou les traitements et vaccins dans le futur.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi