| | news

Cohabiter avec le coronavirus sans le propager: mode d’emploi

Le bénévole Angelo Velloni apporte les courses à une personne âgée, le lundi 23 mars 2020, à Biasca. | Keystone / Pablo Gianinazzi

Afin de freiner la propagation du coronavirus sans saturer le système de santé, les autorités recommandent aux personnes testées positives, mais sans risque de complication, et à celles avec des suspicions de la maladie en bon état de santé, de se placer en auto-isolement à domicile. Les proches du malade se voient quant à eux assignés à l’auto-quarantaine. Ainsi, dans de nombreux foyers, on doit apprendre à vivre, à plusieurs, avec le virus.

Pourquoi c’est important. Pour les proches des personnes placées en auto-isolement, la probabilité de tomber malade est élevée et dépend de l’application des consignes de l’OFSP qui se révèlent plus ou moins faciles à suivre selon le contexte dans lequel le malade évolue. Cependant, la réussite de l’opération consiste, avant tout, à contenir le virus au sein du foyer afin de ralentir la propagation de la maladie au sein de la population. Les autorités et les médecins en appel à la responsabilité de chacun.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Chaque jour, la newsletter qui vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

Lire aussi