| Radar

Carlos Ghosn fait valoir ses droits à la retraite

Carlos Ghosn au World Economic Forum de Davos, en 2013 | Wikimedia Commons

S’ouvre ce vendredi 21 février la procédure de l’ancien patron contre Renault, à qui il réclame son indemnité de départ, ses droits à une retraite pour un montant annuel de 774’774 euros ainsi que 380 000 actions, d’une valeur de près de 12 millions d’euros au cours actuel.

Pourquoi ce n’est pas encore fini. Exilé au Liban après une fuite spectaculaire depuis le Japon, Carlos Ghosn n’en a pas encore fini avec les tribunaux. L’audience du jour, en référé, aux prud’hommes, commence à 9 heures, deux jours après que le parquet de Nanterre ait annoncé l'ouverture d'une information judiciaire contre X pour abus de biens sociaux chez Renault envers l’ancien patron.

link

Oust-France

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi