| News

Cap sur le 1er Août, les vacances actives du Conseil fédéral

Alors présidente de la Confédération, Simonetta Sommaruga s'était déjà rendue sur le Grütli l'an dernier pour le 1erAoût. Photo Keystone / Urs Flüeler

Lorsqu’on est conseiller fédéral, les vacances, ce n’est pas vraiment les vacances. Les sept sages (enfin, six d’entre eux, Ueli Maurer ayant refusé de dévoiler ses plans) ont annoncé la couleur: la plupart d’entre eux vont prendre un peu de bon temps en Suisse, pour faire de la rando, du vélo, de la musique, des brunchs à la ferme. Mais tous garderont un œil sur les affaires. Surtout Alain Berset, que le Covid-19 ne laissera décidément pas encore tranquille. Et surtout, cette semaine, ils vont devoir cogiter sur ce qu’ils et elles vont faire et dire le 1er Août.

Pourquoi c’est pas de véritables vacances. Même en vacances, les conseillers fédéraux ont donc des obligations. A commencer par celle d’être être joignables en permanence. La loi leur impose en effet de prendre les mesures nécessaires pour assurer l’exercice du pouvoir en toutes circonstances, en Suisse comme à l’étranger, week-ends et jours fériés compris.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!