| news

Cannes 2020, un label au rabais

Logo du Festival de Cannes

Si le Festival de Cannes n'a pas eu lieu cette année, sa direction, elle, n'a pas pu se résoudre à une pure et simple disparition médiatique. D'où l'annonce mercredi dernier d'une sélection de 56 films qui pourront sortir en salle avec le fameux logo à la palme du Festival. Un label toujours crédible ou désormais dévalué?

Le cinéma a été touché de plein fouet par le COVID-19, et même le plus prestigieux festival du monde en a fait les frais. Après avoir joué l'arlésienne, sa direction a décidé, «pour le bien de toute la branche», d'annoncer quand même une Sélection officielle. Une sélection virtuelle, s'entend, puisque le Festival était définitivement annulé. Mais s'agit-il vraiment de distribuer les bénédictions indispensables à la carrière commerciale des films sélectionnés, ou le plus important n'est-il pas d'occuper le terrain médiatique pour soi-même?

Car à regarder de près cette sélection de 56 films, force est de constater qu'elle n'est guère crédible. Bien sûr, on pourra toujours avoir de bonnes surprises au moment où ces films sortiront, mais des indices laissent à penser qu'au moins la moitié des titres annoncés n'auraient pas trouvé le chemin d'une «vraie» sélection. Par contre, peut-être correspondent-ils mieux aux véritables goûts des sélectionneurs, enfin débarrassés de la concurrence des sections parallèles (Quinzaine des réalisateurs, Semaine de la critique et ACID) et du «surmoi» que constitue une critique professionnelle si difficile à satisfaire.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi