| News

Avions de combat: le débat ne fait que commencer

Les Suisses avaient dit non au Gripen du Suédois Saab en 2014, ils ont dit oui en 2020, mais sans savoir à quoi. (Photo: Keystone-ATS)

Quel suspense! La Suisse aura donc, à l’horizon 2030, entre 30 et 40 nouveaux avions de combat. Le peuple, en a donné l’ordre au gouvernement à une très infime majorité de 10’670 voix (50,1% de oui), ouvrant désormais la voie à d’autres débats, longs et animés.

Dans les faits, la Suisse n’a ni vraiment dit oui, ni vraiment dit non. Mais la poignée de voix d’écart a tout de même accordé au Conseil fédéral une enveloppe de 6 milliards de francs pour renouveler la flotte aérienne vieillissante et bientôt désuète de l’armée. Avec cette particularité, contrairement à la votation de 2014 qui avait vu les citoyens dire non à l’achat des Gripen suédois, que le peuple ne sait pas encore quel modèle remplacera les F/A-18.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi